Accueil
Plan du site
Contacts
 
               
>>  Informations pratiques 
 

  Informations pratiques

  Actualités

  Expositions permanentes

     Bâtiment principal

     La Galerie de l'Art du 20ème siècle        à la villa Oksza

     Le Musée du Style de Zakopane         - Inspirations

     Le Musée du Style de Zakopane

     Galerie de Władysław Hasior

     Musée de Kornel Makuszyński

     Musée de l'Insurrection de Chochołów

     Manoir à Łopuszna

     Ferme des Korkosz à Czarna Góra

     Ferme des Sołtys à Jurgów

  Expositions temporaires

  Collections

  Histoire du Musée des Tatras

  Editions du Musée

  Contacts

  Plan du site



 

 








Musée de Kornel Makuszyński

 

Le Musée de l'écrivain Kornel Makuszyński est, après le Musée de Jan Kasprowicz à Harenda, le deuxième musée biographique et littéraire de Zakopane. Il se trouve dans la villa Opolanka où les Makuszyński demeuraient lors de leurs séjours d'été et d'hiver presqu'annuels à Zakopane. Après la Seconde Guerre mondiale, ils s'y établirent définitivement. Beaucoup d'objets précieux et la grande bibliothèque des Makuszyński furent détruits à Varsovie pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce qui se trouve à présent à Zakopane n'est qu'une petite partie de l'acquis de l'écrivain, collectionneur d'œuvres d'art et ami de nombreux grands artistes. Le Musée fut fondé en 1966 suite au don de Janina Gluzińska-Makuszyńska (1896-1972), veuve de Kornel Makuszyński.

Kornel Makuszyński (1884-1953), écrivain, publiciste, critique de théâtre, l'un des plus célèbres écrivain pour les enfants, naquit à Stryj [aujourd'hui Stryï en Ukraine] et passa sa jeunesse à Lwów [aujour'hui Lviv en Ukraine]. Il y fréquenta l'école et fit ses études universitaires de philosophie à l'Université Jan Kazimierz. Avant la Première Guerre mondiale, il y travailla en tant que directeur littéraire du Théâtre Municipal. Pendant la guerre, il fut déporté avec sa première épouse Emilia, née Bażeńska, à l'intérieur de la Russie. Délivré grâce à des amis, il retourna en Pologne où, après plusieurs mois de travail artistique au Théâtre Municipal de Lwów, il quitta la ville de nouveau et pour toujours. Jusqu'en 1918 il habita à Kiev, y travailla en tant que directeur littéraire du Théâtre Polonais de Stanisława Wysocka et exerça la fonction du président de l'Association des Ecrivains et des Journalistes. C'est à Kiev qu'il écrivit ses premiers romans.

Dès que la Pologne recouvrit son indépendance, une nouvelle période commença dans la vie de l'écrivain, à Varsovie. Dans les années trente naquirent ses livres pour enfants les plus célèbres: Przygody Koziołka Matołka [Les aventures de Matolek le Cabri], O dwóch takich co ukradli księżyc [De deux enfants qui ont volé la lune], Przyjaciel wesołego diabła [L’ami du diable joyeux], Skrzydlaty chłopiec [Le garçon aux ailes], Wielka brama [La Grande Porte], Wyprawa pod psem [L’expédition de chien], Szatan z siódmej klasy [Le Satan de la 7e classe], List z tamtego świata [Lettre de l'autre monde]. Son travail d'écrivain s'entremêlait avec un travail intensif de journaliste. Il publiait des feuilletons et des critiques dans presque toute la presse populaire et devint l'un des personnages les plus connus de la vie artistique et mondaine de Varsovie. A partir de 1954, Zakopane devint la seconde maison pour Makuszyński et sa deuxième femme Janina Gluzińska.

Tout comme avant à Varsovie, Makuszyński participait activement à la vie artistique, sociale et sportive animée de Zakopane. Il prenait part aux fameuses rencontres de personnalités de l'époque au café de Karpowicz dont les participants furent immortalisés sur les excellentes caricatures du peintre Kazimierz Sichulski. De nombreux feuilletons et livres ayant Zakopane pour sujet furent le fruit de ces rencontres. Bien qu'il ne pratiqua pas de sport et ne fît pas de montagne, Makuszyński participait aux nombreux comités organisateurs de compétitions équestres, automobiles et de ski et les patronnait. Il parrainait le club sportif "Wisła", et c'est grâce à son initiative que les jeunes montagnards les plus pauvres recevaient des skis pour pouvoir s'entraîner. Pour honorer cette activité généreuse, on organise jusqu'à nos jours les compétitions de ski pour enfants en commémoration de Kornel Makuszyński. Zakopane apparut dans l'œuvre de Makuszyński dès les années vingt; ses feuilletons paraissaient dans la presse de Varsovie et de Zakopane. L'écrivain aimait Zakopane depuis le début, mais ne lui épargnait aucune appréciation âpre et acerbe. Sa vision de la ville s'adoucit progressivement. Zakopane lui rendit la pareille et lui attribua le titre du Citoyen d'honneur de la ville en 1931.

 

1 2 

Imprimer    ::   
 

1999-2019 © MATinternet :: Powered by AntCms   |   Copyright Muzeum Tatrzańskie  www.muzeumtatrzanskie.pl