Accueil
Plan du site
Contacts
 
               
>>  Informations pratiques 
 

  Informations pratiques

  Actualités

  Expositions permanentes

  Expositions temporaires

  Collections

     Département d'histoire naturelle

     Département ethnographique

     Département d'art

     Bibliothèque

     Archives

  Histoire du Musée des Tatras

  Editions du Musée

  Contacts

  Plan du site



 

 








Département d'art

 

Le département d'art, avec plus de quatre mille six cents objets, renferme plusieurs collections intéressantes. L'artisanat artistique est exposé dans la villa "Koliba", les œuvres de Władysław Hasior le sont dans la Galerie portant son nom. Les autres collections sont montrées au cours d'expositions temporaires à la Galerie d'Art de Koziniec.

La plus large collection comprend des tableaux, estampes et dessins sur le thème des Tatras, qui apparut dans l'art polonais dès la première moitié du 19e siècle. A cette époque, la mode était aux paysages à l'atmosphère menaçante et secrète des montagnes. En 1837, Jan Nepomucen Głowacki peignit [le Lac] Morskie Oko, le premier paysage des Tatras dans la peinture polonaise, qui ouvrit l'histoire du paysage des Tatras. La copie à l'aquarelle de Morskie Oko, faite par Jan Kanty Wojnarowski aux alentours de 1860, se trouve dans les collections du Musée des Tatras, ainsi que de nombreuses aquarelles et estampes de Walery Eliasz, artiste cracovien connu et activiste de l'Association des Tatras. Parmi les plus anciens paysages des Tatras, il y a aussi deux tableaux d'Alfred Schouppé: [le Mont] Łomnica et Dolina Strążyska [la Vallée de Strążysko]. On trouve aussi dans les collections du Musée des tableaux d'artistes plus récents, Leon Wyczółkowski et Aleksander Mroczkowski, et ceux d'artistes moins connus comme Stefan Filipkiewicz, Maks Haneman, Wanda Gentil Tippenhauer, Rafał Malczewski et Alfred Terlecki. Avec trente tableaux, Stanisław Gałek (1876-1961), peintre originaire de Zakopane, élève de Jan Stanisławski, est le plus représenté dans les collections du Musée.

Une autre collection importante rassemble des portraits en techniques diverses représentant des personnages connus de Zakopane : artistes, politiciens, sportifs et aussi des montagnards. Parmi ceux-ci se trouvent les portraits de Tytus Chałubiński, patron du Musée, de Stanisław Witkiewicz (peint par Jacek Malczewski), de Jan Krzeptowski Sabała, conteur et musicien montagnard, de guides de montagne tel Wojciech Roj, peint par Stanisław Witkiewicz, et des pastels faits par Stanisław Ignacy Witkiewicz (Witkacy) dans sa célèbre "Entreprise Portraitiste".

Le Musée comprend aussi une collection de cinquante caricatures de Kazimierz Sichulski, l'un des plus célèbres caricaturistes polonais de son temps. Cet artiste, habitué de Zakopane, bien que le but de ses visites ne fût pas de peindre des paysages et des montagnards, créa sa plus célèbre collection pendant la Première Guerre mondiale. Les premiers faits de guerre amenèrent de nombreux réfugiés à Zakopane, parmi lesquels des personnages éminents. Un cercle d'acteurs, politiciens, écrivains, peintres et musiciens connus se réunissait dans le fameux restaurant de Karpowicz, dans la rue Krupówki. Sichulski, muni seulement de son talent, y payait ses additions en caricatures. C'est de cette façon que cette exceptionnelle collection de caricatures naquit.

Le département d'art abrite aussi une collection de sculptures d'artistes de Zakopane, depuis Wojciech Brzega jusqu'aux sculpteurs contemporains comme Antoni Rząsa et Grzegorz Pecuch. Wojciech Brzega et Stanisław Gąsienica Sobczak "Johym", artistes issus de familles montagnardes, sortirent de l'Ecole de l'Industrie du bois de Zakopane et poursuivirent leur formation : Brzega, à Lwów, Cracovie, Munich et Paris ; Sobczak à l'Académie des Beaux-Arts de Cracovie et aussi à Paris. Pendant de longues années, Wojciech Brzega, artiste universel, collabora avec Stanisław Witkiewicz à la création du style de Zakopane. Sobczak fut aussi céramiste. Les sculptures réalistes de Brzega et de Sobczak, réalisées en matériaux nobles, sont des représentations sans pareil de montagnards typiques de la région.

L'art contemporain est représenté au Musée par la collection d'œuvres de Władysław Hasior et celle de tableaux et estampes de Marek Żuławski, toutes deux offertes au Musée, comme le fut la collection de tapis orientaux, donnée en 1977 par Anna Piotrowicz Kulczycka.

Au département d'art, une place spéciale est réservée aux objets liés à l'histoire de l'alpinisme et du ski dans les Tatras et à celle du Service de Secours en Montagne des Tatras. Depuis des années, le Musée rassemble l'équipement sportif, les badges de clubs, les décorations, les médailles et les souvenirs de sportifs éminents. Ces objets sont présentés au cours d'expositions temporaires. Ils trouveront peut-être un jour une place à l'exposition permanente du département du tourisme, sauvetage et sport, exposition qui était déjà projetée dans la période de l'entre-deux guerres.

 


Imprimer    ::   
 

1999-2019 © MATinternet :: Powered by AntCms   |   Copyright Muzeum Tatrzańskie  www.muzeumtatrzanskie.pl